Le guide pour s’installer et vivre en Norvège

Les principaux produits laitiers et leurs équivalents en Norvège

Par Thomas Bassetto
Dernière mise à jour le 23 février 2022
Caddie devant un étalage de produits laitiers

Dans la continuité de nos articles sur les farines et les sucres, voici celui sur les produits laitiers. Si ce n’est pas la gamme de produits la plus difficile à comparer entre les deux pays, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver quand on cherche autre chose que du lait ou du beurre. Non, le kesam, la fløtte, le rømme ou encore le kvarg ne sont pas des Pokémon.

Le sacro-saint fromage blanc

C’est LA question sur les produits laitiers qui revient le plus souvent sur les groupes Facebook : « Où trouver l’équivalent du fromage blanc ? ». Comme pour l’éducation des enfants, chacun a sa propre opinion. En Norvège, on peut parfois en trouver dans les épiceries de quartier qui ont beaucoup d’alimentation internationale.

Les produits qui s’en rapprochent sont le kesam ou le kvarg. Désolé les alsaciens, il n’y a pas non plus de bibeleskäs en Norvège !

Attention, ces produits norvégiens se trouvent également en versions aromatisées (par exemple à la vanille, « vanilje ») donc ne vous trompez pas.

Pot de Kesam
Pot de Kvarg

La crème fraiche

L’équivalence est assez simple, car les principales marques de produits laitiers norvégiennes utilisent le terme en français sur leurs emballages ! Vous pouvez ainsi trouver de la lett crème fraîche (généralement 10% ou 18% de matières grasses, fett) ou de la crème fraîche (généralement 35%).

Si vous n’en trouvez pas dans votre magasin, il est également possible de la remplacer par du rømme (voir plus bas).

Pot de crème fraîche Tine
Pot de crème fraîche Q
Pot de crème fraîche légère Tine

La crème liquide / fleurette

L’équivalent de la crème liquide en Norvège est la fløte ou matfløte. Comme pour la crème fraîche, elle peut se trouver à différents pourcentages de matières grasses.

La kremfløte a un taux de matière grasse plus élevé est donc plus épaisse, c’est uniquement celle-ci qui vous permet de faire de la crème fouettée ou de la chantilly.

Dans le même rayon et format, il est également possible de trouver de la kaffefløte. Comme son nom l’indique, ce type de crème se prête bien comme ajout dans le café avec un taux de matières grasses bien plus faible.

En France, l'appellation « crème fleurette » n'est pas réglementée et donc difficile de donner un équivalent précis.

Briquette de Kaffefløte Tine
Briquette de Matfløte Tine
Briquette de Kremfløte Tine

La crème aigre

Quoique seulement légèrement aigre, son nom provient de l'acide lactique qu'elle contient. En France, elle n’a pas la même popularité que la crème fraîche, mais, en Norvège, la rømme est incontournable car c’est LA crème qui est utilisée comme accompagnement des gaufres norvégiennes.

Une version viking avec plus de matières grasses et qui sent bon la vache (non) peut se trouver sous le nom seterrømme.

Divers pots de crème de Tine

Divers pots de crème de Q

Le lait

En Norvège, il est principalement vendu du lait frais pasteurisé, avec des dates courtes de conservation (pas la peine de chercher les briques UHT).

Les deux principaux types de lait qu’on trouve sont le lettmelk (0,5% ou 1% de matières grasses), correspondant au lait écrémé, et le helmelk (entre 3,5 et 4% de matières grasses), correspondant au lait entier.

Il est également possible de trouver du skummet melk, lait écrémé sans matière grasse.

Les plus aventureux pourront tenter le kulturmjølk, qui est du lait fermenté (légèrement aigre). Il est comparable au lait ribot ou babeurre que l'on trouve en France.

Bouteilles de lait de la marque Tine
Bouteilles de lait de la marque Tine
Bouteilles de lait de la marque Q

Le kéfir

Le kéfir est une boisson issue de la fermentation du lait, qui peut se consommer directement, mais s’utilise surtout en cuisine. On le retrouve sous la même dénomination. Il a généralement un goût plus prononcé que le kulturmjølk, un pourcentage de matière grasse plus élevé et surtout des levures qui lui donnent un goût plus prononcé.

Boutille de Kefir

Le fromage à la crème (cream cheese)

Personne, sauf les canadiens francophones, n’utilise le terme « fromage à la crème », mais on trouve du cream cheese dans de nombreuses recettes dont celle des cheese cakes. Le fameux gâteau au fromage.

En Norvège ce type de fromage s’appelle kremost et on en trouve sous la marque Philadelphia ou Kremgo principalement. Attention ce fromage se trouve parfois à la vanille, aux épices ou en version sucrée !

Pot de Kremgo
Pot de Philadelphia

Le beurre

Bon, oubliez le beurre français tout de suite. Dans 99% des cas vous aurez le choix entre le beurre sans sel de Tine et celui salé de … Tine. Ou le beurre « gourmet » de Tine : le setersmør.

Avec un peu de chance, votre supermarché vous proposera aussi du beurre salé provenant de Røros et deux fois plus cher. J’ai demandé à des Bretons et même ce dernier n’est pas assez bon pour eux. Je ne suis pas bon juge pour le coup, je cuisine à l’huile d’olive.

Beurre le plus classique en Norvège
Beurre de Røros

Bonus : Les yaourts

Vous noterez très rapidement une grosse différence entre les rayons de yaourts français qui s’étalent à perte de vue et les rayons norvégiens où il y a 3 sortes de yaourts. D’accord, c’est de la mauvaise fois, je suis obligé de constater que depuis des années l’offre s’améliore sans cesse. On trouve même du Yoplait ! Mais il y a encore 10 ans, il fallait se contenter des 3 différentes saveurs de yaourts produits par Tine : Nature, Fraise ou Melon et Fruits de la passion…

Plein de yaourts différents

Bonus 2 : Les fromages

Ah, les Français aiment bien se plaindre des prix des fromages importés (comme à La Fromagerie ou Galopin à Oslo), mais avez-vous déjà essayé les fromages norvégiens ? Je ne parle ni du Norvegia ni de l’insipide Synnøve Gulost et je n’essaye même pas de faire une blague sur le brunost. Non, je parle du Kraftkar qui gagne les concours, du Norsk Alpeost qui rappelle les tommes des Alpes françaises, du Nøkkelost qui étonne avec ses graines de cumin, du Munkeby qui est l’équivalent parfait du fromage de l'abbaye de Cîteaux ou pour finir du Solglad de Himmelspannet. Bref, vous devriez lire notre article sur les 10 fromages norvégiens à tester :).

Divers fromages norvégiens de base
Divers fromages norvégiens de « luxe »

Merci à Axel et Delphine pour la relecture.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Souhaitez-vous être avertis des prochains articles ? Abonnez-vous à notre newsletter !

Environ un email par mois.