Les grandes étapes du déménagement en Norvège

Prêt à faire le grand saut ? Vous avez bien mûri votre projet ?

Les raisons de s’installer en Norvège

L’expérience nous montre qu’en gros il y a quatre raisons principales qui poussent les étrangers à franchir le cap du déménagement en Norvège: l’amour, le travail, la guerre, ou les études. À priori si vous êtes Français, vous n’êtes pas demandeur d’asile donc dans votre cas ce sera soit l’amour – un partenaire qui vit ou vient d’ici, un travail en Norvège – envoyé par votre entreprise francaise ou un travail local trouvé par vos propres moyens, ou les études – une partie de votre cursus universitaire en Norvège en Erasmus ou même un cursus total comme un master dans une université norvégienne. Tous ces cas sont adressés par l’administration norvégienne, comme vous le verrez ci-dessous dans les démarches administratives. Vous pouvez alors déménager ici et vous enregistrer en regroupement familial, grâce à votre contrat de travail, ou encore grâce à votre preuve de poursuite d’études en Norvège. 

Le cas que nous voyons de plus en plus apparaître est celui du rêve de la Norvège, sans lien préalable. Ce projet est par exemple “je rêve de partir vivre en Norvège car j’adore les aurores boréales. Je voudrais monter une maison d’hôtes à Tromsø et vivre du tourisme et de la chasse aux aurores avec les touristes”. Ou bien “Je suis tombé amoureux des îles Lofoten et je veux vivre de la photographie et travailler sur une ferme d’huskies”, ou encore “Je veux acheter une ferme ou une cabane dans les bois près d’un fjord et vivre en autarcie avec ma famille dans notre ferme”. 

Sachez que ce genre de raison est aussi adressée par le système norvégien, où l’on s’enregistre comme auto-entrepreneur, sans employeur, compagnon ici ou université. Mais prenez garde, même avec le droit de résider en Norvège, vous allez au-devant d’autres obstacles. Avez-vous vos fonds propres pour louer ou acheter une maison d’hôtes ? Les banques norvégiennes ne prêtent pas sans des garanties et un historique de crédit de 3 à 5 ans dans le pays. Parlez-vous norvégien ? Sinon comment allez vous faire les démarches pour acheter une ferme, monter une entreprise ici, engager du personnel ou même faire construire votre cabane ? Avez-vous fait une étude de marché ? Il y a beaucoup de gens déjà bien implantés dans le business des aurores boréales, et les touristes ne sont là que quelques mois en hiver. De quoi vivrez-vous le reste de l’année? Des réponses à certaines de ces questions sont dans cet article S’installer en Norvège. Bonne ou mauvaise idée ? Pour les autres réponses, il faut faire jouer votre bon sens. Si vous êtes très bien préparé vous y arriverez, sinon cela sera très dur. Voir entre autres le parcours de cette blogueuse Française installée ici en tant qu’auto-entrepreneuse et qui a réussi à réaliser son projet.

Nous avons divisé cet article en deux catégories : les démarches administratives une fois arrivé en Norvège et les démarches pratiques.

Les démarches administratives

Le déménagement en Norvège se prépare et ne doit pas être pris à la légère. D’un côté on peut se réjouir des informations fournies en anglais par les différentes administrations norvégiennes. De l’autre, on ne peut que reprocher le manque de précision pour les cas les moins fréquents et le temps d’attente beaucoup trop long pour s’enregistrer auprès de la police et de l’administration fiscale, surtout sur Oslo. Voici les options qui s’offrent à vous selon votre cas et le temps que vous pouvez prouver que vous allez rester (même si vous voulez rester deux ans mais sans preuve, cela ne compte pas pour l’administration norvégienne).

Vous restez moins de 3 mois

Cas le plus simple, vous n’avez rien besoin de faire en tant que citoyen Français. Vous n’aurez le droit ni à un d-nummer ni à un fødselsnummer et ne pourrez, par exemple, ni ouvrir de compte en banque ni prendre un forfait de téléphone. Mais réjouissez-vous, contrairement aux résidents non ressortissants de l’Union européenne, vous pouvez rester sans raison sur le territoire norvégien pendant 3 mois. Nous vous conseillons tout de même de garder les preuves de la date d’arrivée première sur le territoire, car cela pourrait vous servir par la suite. Vous n’aurez pas de tampon dans votre passeport donc il est d’autant plus nécessaire d’obtenir aussitôt que possible une preuve d’une autorité norvégienne de votre enregistrement sur le territoire, le mieux étant de l’obtenir de la police (appelé “Registreringsbevis”). 

Vous restez plus de 3 mois

Si vous allez rester plus de 3 mois, vous devez déclarer votre déménagement en vous enregistrant à la police. Votre allié et votre principalement source d’information dans ce cas est la page The registration scheme for EU/EEA nationals sur le site de l’UDI (l’agence de l’immigration en Norvège).

Les 6 cas documentés par l’administration norvégienne :

  • Vous êtes étudiant-e pour plus d’un semestre.
  • Vous avez un travail en CDI à temps plein. Des expériences d’étrangers nous ont relaté qu’un CDD avec un nombre d’heures minimum et une durée de minimum 3 mois est suffisant, mais nous n’avons pas trouvé de source. Si vous en savez plus contactez-nous.
  • Vous êtes en train d’étudier en doctorat, et donc considéré comme employé par l’université norvégienne qui vous emploie (et vous paie).
  • Vous cherchez un travail.
    Ce cas est expliqué sur la page Duty to report for job seekers who are EU/EEA nationals mais il est vraiment particulier : si vous ne trouvez pas de travail dans les 6 mois sur place, vous devez quitter la Norvège. Mais vous pouvez aussi revenir dès que vous voulez pour continuer à chercher…
  • Vous rejoignez un conjoint citoyen de l’UE/EEE.
    À vous de voir quel est le meilleur moyen de vous enregistrer en Norvège selon les informations sur Family immigration et Family immigration with Norwegian or Nordic citizen. La procédure couverte par l’immigration pour raison familiale est plus contraignante (elle est payante, il faut fournir plus de documents, elle prend plus du temps) que celle plus commun pour les habitants de l’UE/EEE, mais si vous ne trouvez pas de travail cela risque d’être votre seule option. L’avantage en contrepartie est que vous aurez surement droit à des cours gratuits de norvégiens financés par l’Etat.
  • Vous travaillez à votre compte.
  • Vous avez assez d’argent pour vivre à votre compte.
    Lors de l’enregistrement à la police, vous devez prouver que vous avez au moins 191 422 kr par an (avant les taxes) si vous vivez seul(e). Plus, mais le montant n’est pas précisé, si vous avez une famille. Vous devez aussi être titulaire d’une assurance maladie privée ou d’une carte européenne d’assurance maladie valide.

Les démarches pratiques

Chercher un transporteur

Voici une liste de transporteurs, sans ordre particulier, mentionnés dans les groupes Facebook comme celui des Français à Oslo :

De façon générale, c’est votre transporteur qui va devoir déclarer vos bien aux douanes. Il n’y a pas de taxe pour les déménagements sauf pour certains bien, dont l’alcool par exemple. Toutes les infos sont là : https://www.toll.no/en/goods/moving-goods/.

Bien réfléchir à l’import de la voiture

Nous avons un article dédié, mais petit spoiler : cela coûte très cher et ne vaut pas forcément le coup.

Venir avec des animaux de compagnie

Si vous avez des animaux de compagnie, vos deux ressources principales seront Travelling with pets to and from Norway et Travelling with pets. De façon générale, il n’y a pas de souci tant que votre animal est vacciné contre la rage, que le vaccin est à jour, et bien évidemment il faut avoir une puce électronique et un passeport.

Chercher un logement

Nous avons aussi un article sur ce sujet. Quelques points importants à considérer :

  • La plupart des démarches vont vous demander une adresse postale, qui au début peut ne pas être stable (si vous changez toutes les semaines par exemple). Malheureusement la seule alternative est de fournir l’adresse de votre travail, si vous en avez déjà un, ou celle d’un ami.
  • À ce stade il est peu probable que vous ayez déjà pu ouvrir un compte en banque, c’est à dire que vous ne pourrez pas ouvrir de compte joint avec le propriétaire pour déposer la caution. En théorie déposer le montant de la caution sur un compte privé du propriétaire est un gros risque de ne jamais le revoir, en pratique il n’y a parfois pas le choix…
  • Sécuriser un appartement à louer avant d’être sur place est aussi un risque, surtout sur Oslo. On voit malheureusement de plus en plus de personne sur Facebook être complètement désoeuvrés car une fois sur place le propriétaire ne répond plus, malgré des avances de paiement.

Prendre rendez-vous pour l’enregistrement à la police

Cette étape est donc obligatoire pour tout séjour de plus de 3 mois. Attention, n’allez pas au premier poste de police que vous croisez dans la rue ! La liste des centres valides et le formulaire pour prendre rendez-vous se trouvent sur : https://www.sua.no/booking/.

Si vous vous installez dans les environs d’Oslo, le temps d’attente est malheureusement très long (120 jours en moyenne à la date de rédaction de cet article, octobre 2019). Il vous faut donc prendre rendez-vous au plus vite. Nous avons cependant quelques astuces pour accélérer ce processus :

  • Si vous êtes étudiant, votre école peut peut-être s’en charger pour vous. À voir avec l’administration de l’école et les autres étudiants qui seront dans le même cas.
  • Se connecter tous les matins et tous les soirs sur le site de prise de rendez-vous. Les annulations arrivent et il arrive de trouver des créneaux libres à courte échéance !
  • Considérer aller s’enregistrer à la police d’une autre ville (à la date de rédaction de cet article il y a seulement deux semaines d’attente à Bergen, cela peut vous permettre de visiter la ville en même temps).

S’enregistrer auprès de la l’administration fiscale dès que vous avez un contrat de travail

Il est très important pour votre employeur d’avoir votre carte de taxe (skattekort), sinon vous serez taxé à 50% (le trop-perçu vous sera remboursé une fois votre situation régularisé sinon). Cette demande a souvent lieu en même temps que le rendez-vous à la police mais ça dépend du timing. La procédure est indiqué sur la page Application for tax deduction card for foreign citizens (dans le cas où vous n’avez encore aucun identifiant norvégien, il faut scroller pour trouver la bonne procédure : “You can submit an application at the tax office”). À noter que votre employeur peut faire la demande de carte de taxe pour vous, mais cela dépend de son bonvouloir : An employer may apply for tax deduction cards on behalf of foreign employees.

Enregistrement à l’ambassade

L’inscription au registre des Français établis hors de France n’est pas obligatoire mais elle est vivement recommandée. Cette formalité rapide et gratuite facilite le travail des services consulaires en matière de sécurité et de protection consulaire ainsi que le traitement des démarches administratives (refaire le passeport, voter, etc.).

Inscrire ses enfants à l’école ou au jardin d’enfants

Les barnehage recouvrent l’équivalent français de la crèche plus l’école maternelle. Les enfants y sont accueillis de 1 à 5 ans. Les barnehage recouvrent l’équivalent français de la crèche plus l’école maternelle. Les enfants y sont accueillis de 1 à 5 ans. Les horaires d’ouverture sont environ compris entre 7h00 et 16h30. Il n’est pas toujours évident de trouver une place, surtout tant que vous ne savez pas encore où vous habiterez. Si vous souhaitez avoir une place en barnehage (publiques ou privées) pour votre enfant, vous devez postuler le plus tôt possible et en tout état de cause avant le 31 janvier pour le mois d’août suivant.

Pour les enfants plus grand, il faudra donc les inscrire dans une école norvégienne. Sur Oslo et ses alentours il existe une école internationale et un lycée français. Sur Stavanger il y a une école internationale mais le lycée français n’existe plus.

Notification de déménagement auprès de l’administration française

Selon votre situation en France (étudiant, employé, sans-emploi, locataire, propriétaire, etc.) les démarches vont être différentes. Pour trouver les démarches propres à votre situation il faudra consulter :

En savoir plus

Auteur : L'équipe

Lorelou Desjardins et Thomas Bassetto sont deux amis Français qui ont créé ce site pour fournir quelques conseils aux francophones vivant ou souhaitant vivre en Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *