Les meilleurs endroits proches d’Oslo pour faire du ski de fond

Les habitants d’Oslo ont la chance incroyable de pouvoir accéder en transport en commun à près de 2 600 km de pistes de ski de fond aménagées, dont au moins 90 km éclairés la nuit ! En vrai, les conditions sont très rarement réunies pour avoir toutes ces pistes de préparées mais il est quand même possible de profiter de quelques centaines de kilomètres chaque hiver.

Pour information, la majorité des pistes autour d’Oslo est balisée et préparée par l’association Skiforeningen. Ils s’occupent aussi de la sécurisation des pistes sur les lacs (vérification de l’épaisseur de glace, traçage en motoneige et pose de poteaux ou bambous indiquant des passages sûrs). Leur slogan, «Det snør ikke spor», signifie « Il ne neige pas des pistes ». Ce slogan nous rappelle la chance que l’on a d’y avoir accès gratuitement, alors n’hésitez pas à devenir membre 😉.

Le reste des pistes est préparé par Oslo kommune et Bymiljøetaten.

Vous avez lu notre introduction au ski de fond et êtes prêts à dévaler les pistes ? Les sources à connaître pour en trouver et connaître leurs états de préparation sont :

  • Le site web de Skiforeningen
  • L’application mobile iMarka
  • UT.no skiturforslag (possibilité de trouver de nombreuses idées de sorties à ski, mais pas de voir l’état des pistes). D’ailleurs ce site est une bonne source d’inspiration de sorties même en été, maintenu par l’autre grosse organisation de Norvège, DNT.

Si la couleur des pistes vous indique quand elles ont été préparées pour la dernière fois, il faut en général choisir un autre menu pour savoir le type de piste : il est bien plus facile de se faire plaisir sur une piste préparée par une chenillette que sur une piste où seule une motoneige a pu se faufiler (sauf si vous cherchez des pics l’adrénaline bien sûr) . Voici donc notre sélection, pour tous les niveaux.

Pour débutants

Malheureusement la topographie d’Oslo n’est pas vraiment plate, et débuter dans un coin avec beaucoup de dénivelés est une recette pour se casser les pattes.

Sognsvann snøpark (– Ullevålseter)

Le lac de Sognsvann est un endroit très fréquenté, notamment le trajet pour aller à Ullevålseter et en revenir. Il est plutôt pas mal pour les débutants malgré le monde qu’il peut y avoir, mais pour les grands débutants pas besoin d’aller autour du lac. Il y a une petite piste plate de l’autre côté des bâtiments.

Øvresetertjern (entre Tryvann et Frognerseteren)

Les alentours du lac Øvresetertjern sont relativement plats, beaucoup de cours de skis pour débutants ont d’ailleurs lieu à cet endroit. L’altitude permet d’avoir de la neige de qualité plus longtemps mais en contrepartie la piste est très courte de pleine de monde.

Skansebakken – Fløyta

Les amateurs de ski savent que Skansebakken, au cœur de Sørkedalen, est un bon point de départ. La piste qui va à Fløyta représente 3.8 km de plat, accessible en bus ou en voiture. On peut même pousser jusqu’à Storebekkbua pour un bon entraînement (y compris pour les enfants).

Bykrysset (By i lommedalen) – Greinehytta

À l’ouest d’Oslo, 5 km de plat dans la vallée de Lommedalen. En bus il faut aller jusqu’à l’arrêt Bykrysset.

Burud – Vensåsseter

Toujours à l’ouest, 4.1 km relativement plats dans la forêt. Il faut une voiture de préférence pour commencer depuis le parking de Burud.

Skullerud

Skullerud est un des endroits d’Østmarka (à l’est d’Oslo donc) qui est le plus souvent préparé, on y trouve des pistes pour tous les niveaux.

Solemskogen–Linderudkollen

Piste courte mais plate entre ces deux points de départ de pistes plus longues, à l’est de Maridalsvannet.

Ekeberg

Il est possible de skier sur le plateau d’Ekeberg quand la météo s’y prête et qu’il y a assez de neige ! On y trouve, entre autres, une boucle de 2.4 km.

Bygdøy

La presqu’île de Bygdøy se trouve au niveau de la mer, autant dire que les pistes sont rarement assez enneigées. Mais quand elles le sont, c’est le pied et hyper central !

Pour intermédiaires (10 à 30 km)

Movatn

Movatn est la dernière station de train en direction nord qui est toujours en zone 1 de transport public ! Attention, il n’y a qu’un train toutes les 2 heures donc il ne faut pas le louper. Il est possible de faire une boucle en passant par Nittedal, visiter le chalet de Sinober et ses chèvres et/ou de rentrer en ski jusqu’à Kjelsås.

Skansebakken

Oui encore, même recommandation que pour les débutants car en poussant jusqu’à Heggelivatnet cela fait une bonne ballade avec une belle vue.

Frognerseteren

Frognerseteren est sans aucun doute l’endroit le plus prisé pour démarrer sa sortie en ski. Il a l’avantage d’être un des endroits les plus en hauteur d’Oslo donc la neige tient plus longtemps. De là les possibilités sont nombreuses, comme partir vers Nordmarkskapellet, Kikutstua ou Ullevålseter (puis Sognsvann).

Ullevålseter © Thomas Bassetto

Nøklevann

Point de départ de nombreuses randonnées à l’est d’Oslo, il est possible de rejoindre le chalet de Mariholtet ou Rustadsaga.

Fossum – Brunkollen

Un peu excentré, mais le côté ouest d’Oslo n’est pas assez représenté pour l’instant. L’avantage de ce parcours est de pouvoir dîner à Brunkollen si le chalet est ouvert ! 

Le tracé de Sørkedalsrennet (25 km)

Annulée en 2020 (manque de neige) et en 2021 (pour cause de pandémie), le tracé de 2019 reste un classique. Il part et arrive du côté de Sørkedalen.

Sørkedalsrennet 2019

Pour confirmés (30+ km)

Skansebakken

Décidément, ce point de départ convient à tous les niveaux. Rien de tel que de partir de Skansebakken pour aller à Løvlia par exemple.

Sollihøgda – Kongens utsikt

Attention, on sort un peu d’Oslo. Sollihøgda est accessible en voiture ou en bus 200 (dont avec la compagnie Brakar et NON Ruter !) mais est un bon point de départ pour aller jusqu’à Sørsetra puis Kongens utsikt ! Par jour de beau temps on peut apercevoir Gaustatoppen.

Kongens utsikt avec Gaustadtoppen © Thomas Bassetto

Le tracé de Holmenkollmarsjen (35 ou 54 km)

Grand classique à Oslo (comme peuvent l’être le marathon et Holmenkollstafetten), Holmenkollmarsjen représente un grand tour dans la forêt d’Oslo qui va jusqu’à Kikutstua et fini dans le stade d’Holmenkollen. Normalement il y a plusieurs tracés de proposés mais il n’y en a qu’un en 2021 de 35 km.

Le tracé habituel de 54 km qui part de Sørkedalen est toujours disponible sur le site de Skiforeningen pour inspiration.

➡️ PDF du tracé 2021

Nordmarka på langs, de Grua à Sognsvann (45 km)

Rien de tel pour passer une bonne journée que de prendre le train tôt pour Grua et revenir en ski jusqu’à Oslo (Sognsvann) avec collation à Kikutstua. Comptez environ 45 km pour traverser la forêt d’Oslo en diagonale.

Le tracé de Grenaderløpet (90 km)

Une des plus longues course de Oslomarka, de Varingskollen à Asker : 90 km !

Accessible en voiture

Plusieurs des destinations citées plus haut sont accessibles en transport en commun et en voiture, mais il y en a d’autres ou la voiture est nécessaire. Il est utile de la connaître quand l’enneigement n’est pas suffisant ou pour éviter les foules du dimanche :

À noter que Skiforeningen à un service de bus, le Skibuss, qui peut amener jusqu’à Ringkollen, Mylla ou Brovoll quand les conditions s’y prêtent.

Conclusion

Voilà, vous avez de quoi explorer marka pour, au moins, les 10 à 20 prochaines années :o).

Merci à Bruno, Christian et Nicolas pour la relecture et les idées !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :