10 fromages norvégiens à tester

Coup de tonnerre lors du World Cheese Awards qui a eu lieu à San Sebastián en 2016 : un fromage (bleu) norvégien, le kraftkar, remporte la première place parmi 3 021 fromages en compétition ! Non seulement cette victoire fit apparaître la Norvège sur la carte des amateurs de fromages, mais ce fut aussi le déclencheur d’une révolution fromagère dans ce pays scandinave. On y trouve depuis de nombreux fromages excellents et de tout type, n’en déplaise aux Français qui continuent à penser que les fromages norvégiens se limitent aux brunost et au norvegia !

Calmons de suite nos ardeurs cependant : les bons fromages norvégiens restent aussi chers que ceux importés (la faute aux nombreux intermédiaires et au coût de la main-d’œuvre) et ils ne se trouvent pas partout sur le territoire. Quelques recherches m’ont permis d’établir une liste d’une vingtaine de fromages norvégiens à tester. Vivant à Oslo, j’ai organisé une soirée de dégustation de fromages norvégiens avec 10 d’entre eux pris au hasard donc vous trouverez quelques détails ci-dessous.

Prosten de Hol Ysteri

Un fromage de chèvre crémeux excellent originaire de Hol, le coin le plus à l’ouest du comté de Viken (non loin de Geilo / Gol). Hol Ysteri est souvent présente aux marchés fermiers (Bondens Marked) d’Oslo, Drammen et Konsberg. On peut aussi l’acheter en ligne.

Kraftkar de Tingvollost

LE fromage bleu qui a démarré la révolution fromagère norvégienne. Produit par une fromagerie située à Tingvoll dans le comté du Møre og Romsdal. Puissant, mais pas trop, il reste une valeur sûre même si de nombreux autres bleus norvégiens sont depuis apparus sur le devant de la scène. On peut le trouver dans énormément de lieux en Norvège.

Munkeby de l’abbaye de Munkeby

C’est un fromage à pâte semi-ferme non pasteurisé fabriqué avec du lait de vache. Le fromage dont il se rapproche le plus est le reblochon. Produit par une abbaye située à Levanger dans le comté du Trøndelag, il est fabriqué selon une méthode que des moines français cisterciens ont emportée avec eux de leur abbaye située à Cîteaux lors de leur venue en Norvège. On le trouve dans quelques épiceries fines dans tout le pays (dont Fromagerie à Oslo), mais une liste précise des points de vente est impossible à trouver.

Lagret Fanaost de Ostegården

Ce fromage de vache à pâte dure a remporté la première place du World Cheese Awards de 2018 ! Produit par la fromagerie Ostegården située dans le comté du Hordaland. Gros succès lors de la dégustation, j’avais bien pris la version affinée de 18 mois et non le Ung (jeune) Fanaost qui se rapproche plus d’un gouda avec pâte semi-molle. Il peut être compliqué de la trouver cependant, plusieurs boutiques Meny l’avaient, mais pas en ce moment. Je l’ai personnellement trouvé par hasard à Hadeland Glassverk

Nidelven Blå de Gangstad Gårdsysteri

Fromage bleu au lait de vache pasteurisé produit par une fromagerie située à Inderøy dans le comté du Trøndelag. Fromage fort en caractère, mais excellent ! Ils ont de nombreux fromages qui valent le détour d’ailleurs, j’aurais bien aimé tester leur Granstubben : un fromage norvégien à mettre au four et à manger en trempant des morceaux de pain dedans !

Solglad de Himmelspannet

Fromage issu d’un mélange de lait de chèvre et de vache qui ont pâturé entre les montagnes de Hemsedal au nord-ouest du comté de Viken. Une belle surprise, fromage à pâte molle et peau rouge, très fort en goût.

Norvégienne ayant inhalé les arômes d’un Solglad (allégorie)

Norsk Alpeost de Tine

Ce fromage à pâte dure est fabriqué par TINE, la plus grande entreprise laitière coopérative en Norvège, qui fabrique aussi entre autres aussi le norvegia. L’Alpeost est fabriqué à partir de lait de vache frais provenant de fermes situées entre le fjord et les montagnes des Alpes de Romsdal. En ayant plus de goût que les “gullost” traditionnels qui se trouvent en magasin, il se rapproche beaucoup plus des fromages de type emmental que l’on trouve dans les rayons français.

En théorie il peut se trouver dans n’importe quel supermarché de Norvège (Kiwi, Rema 1000, Coop, etc.), mais en pratique cela dépendra du chef de rayon de chaque magasin.

Dronningberget de Bygdø Kongsgård

Mon coup de cœur personnel ! C’est un fromage très doux qui ressemble à un fromage de chèvre frais tout en étant produit uniquement à base de fromage de vache de la ferme royale situé à Bygdøy (Oslo). Je l’ai trouvé à La Fromagerie à Majorstuen, mais Bygdøy Kongsgård est parfois présent dans d’autres boutiques de la capitale ainsi que certains marchés REKO.

Bufar de Valdresmeieriet

Autour de la table, j’étais le seul à ne pas connaître la série des Valdres Ost produite par la fromagerie de Valdresmeieriet située à Leira dans le comté du Innlandet. C’est une série de fromage à pâte dure connue, notamment pour leurs fromages mélangés à des herbes et épices. Le Bufar est leur fromage le plus affiné, et leur fromage qui a obtenu le plus de récompenses. On trouve les Valdres Ost dans de nombreuses boutiques.

Jarlsberg Special Reserve de Tine

Pour terminer ce premier article et la première liste, on revient sur un fromage produit par Tine : le Jarlsberg. C’est un cousin du norvegia un peu plus goutu. Mais peu de gens savent cependant qu’il existe en version affinée, jusqu’à 5 ans ! Il porte alors un autre nom (Jarlsberg Vellagret pour environ 1 an, Jarlsberg Reserve pour 3 à 5 ans). C’est celui affiné pendant 5 ans que nous avions à notre table, un vrai régal.

Pour la prochaine fois

Il était impossible de tester tous les fromages norvégiens en une soirée, VisitNorway.com liste au moins 110 producteurs de fromages sur tout le territoire ! Mon regret est de n’avoir eu aucun fromage de Rygge Meieri (Østfold), de Stavanger Ysteri (Rogaland), de Osteverkstedet (Sørlandet) et bien d’autres. Ce n’est que partie remise !

Où trouver les fromages norvégiens qui valent le coup ?

Cet article vous a convaincu de donner une chance aux fromages norvégiens ? Si vous habitez à Oslo, vous serez bien servis par Jacob’s, Maschmanns, Gutta på Haugen, La Fromagerie et les Bondens Marked. Si vous habitez à la campagne, il faudra vous tourner vers les épiceries fines et les éventuels marchés fermiers locaux.

Sur osteloypa.no, on trouve aussi une carte de producteurs très utile. Mais attention, tous les producteurs n’ont pas forcément de portes ouvertes. Mauvaise surprise dans mon cas où je suis allé à Hol pour acheter le Prosten qui y était finalement plus cher qu’à Oslo (!) et pour y acheter le Kubbeost qui finalement y était introuvable car c’est un fromage saisonnier.

Enfin, certains fromages se trouvent en ligne sur https://www.oluf.no.

5 réflexions au sujet de “10 fromages norvégiens à tester”

  1. Merci! Très utile pour nous norvegiens aussi! et – vous voudriez tester et goûter le Pultost (Type Hedmark) un très ancien fromage norvegien, fort et contrairement touts des autres fromages.

    Répondre
  2. Belle sélection. Je recommande aussi les bleus Råblå et Fønix. Le « brie de Rygge » est bon. Le « Høvding Sverre XXO » est un pâte dure bien affiné, comme un bon comté.
    Parmi les fromages aux épices de Valdres, je recommande celui appelé « Bukono », au parfumé au fénugrec.

    Répondre
  3. Super article Thomas! En effet la Norvège a aussi de très bons fromages! Ma femme Kristin étant de Lesja, il faut aller à la boutique locale AvDem lié à la ferme AvDem Gårdsysteri à Lesja. Ils produisent entre autres le Bufast, fromage ressemblant au Comté (moins fort).. Le Bufast se trouve à Oslo, notamment dans la nouvelle boutique LOKAL sur Hegdehaugsveien (très sympa pour y prendre un café/thé ou même un lunch/brunch, grande terrasse l’été). Le restaurant Park29 propose aussi le Bufast dans son assiette de fromages, avec le Bleu de Hitra. Sinon le Fjelldronning de AvDem est très bon également! 🙂

    Répondre
  4. Il ne manquait qu’un pain fait maison avec Boris junior pour accompagner ces fromages ! En tout cas ca m’a donné envie d’en tester de nouveaux! merci !!

    Répondre

Laisser un commentaire