Juillet, le mois où la Norvège est à l’arrêt

Si vous habitez en Norvège, vous l’aurez sûrement remarqué : le mois de juillet ne se vit pas comme tout autre mois de l’année. Non seulement à cause de la lueur du jour omniprésente, mais, car il est aussi synonyme de « fellesferie »  (vacances en commun), « buss for tog » (bus qui remplacent les trains) et « fjelltur » (randonnée en montagne).

Pourquoi est-ce que la majorité des Norvégiens prennent leurs vacances en juillet ? Quelles en sont les causes et les conséquences ?

Vacances scolaires et « fellesferie »

Les vacances scolaires s’étendent du troisième vendredi de juin à mi-août. Les SFO (garderies après l’école) et les barnehage (jardins d’enfants) ne sont généralement (et heureusement !) pas fermés aussi longtemps, mais le sont au minimum pendant les « fellesferie ». Les crèches sont elles aussi fermées 3 à 4 semaines entre le 1er et le 31 juillet. 

Ces « fellesferie » correspondent souvent aux 3 dernières semaines du mois de juillet et sont définis comme la période où la majorité des industries et entreprises prennent leurs vacances simultanément.

Pour en savoir plus : Fellesferien 2021.

Le travail

L’employeur a le droit de vous demander (et c’est souvent le cas) de prendre 3 semaines consécutives de vacances entre le 1er juin et le 30 septembre. C’est même inscrit dans la loi du travail norvégienne.

À l’inverse, étant donné la fermeture des écoles et autres établissements recevant les enfants, il est naturel et nécessaire pour les parents de pouvoir et devoir prendre ces vacances au mois de juillet (pouvant aller jusqu’à la première semaine du mois d’août). La famille et l’équilibre vie personnelle-vie professionnelle étant des éléments centraux dans la société norvégienne, un employeur aura de toute façon besoin d’une bonne raison pour vous refuser des congés en cette période. À noter que cela dépend tout de même du type de travail que vous avez !

Les conditions météorologiques

Cela peut paraître secondaire, mais le mois de juillet offre des journées très longues et les meilleures conditions météo de l’année. Il offre les conditions les plus propices pour aller randonner en montagnes (souvent recommandées entre début juin et fin septembre), visiter le nord de la Norvège ou profiter des plages. C’est donc le mois idéal pour profiter de la Norvège.

D’ailleurs il existe plusieurs logements en montagne ou transports en bus saisonniers qui ne fonctionnent que de fin juin à mi- ou fin août.

Souvenir de la randonnée vélo « Rallarvegen » début septembre pour éviter les touristes. Impossible d’aller plus loin que Finse…

Pour en savoir plus : Klimaprofiler og klimarapporter.

Les conséquences de ces « fellesferie » prises par une grande partie de la population

  • Sur le fonctionnement des entreprises :
    Certaines entreprises préfèrent se mettre tout simplement « à l’arrêt » pendant le mois de juillet, du fait du manque de personnel et d’activité. Par conséquent, même si vous n’avez pas d’enfant, vous pouvez être très fortement incité à prendre vos vacances en juillet.
  • Sur les transports en  commun :
    Vous avez décidé de travailler en juillet, mais êtes dépendant des transports en commun ? Soyez vigilant, votre trajet peut être semé d’embûches ! Beaucoup de travaux de maintenance et d’infrastructure sont planifiés en cette période.
    Par exemple, au niveau ferroviaire, presque tout le monde a dû au moins une fois prendre un « buss for tog » (bus de remplacement) en juillet. Étant donnée la diminution significative du nombre de voyageurs journaliers au mois de juillet, il est considéré moins contraignant de stopper complètement le trafic de certaines lignes pour effectuer la maintenance des voies. Il peut donc être compliqué de se rendre au travail en cette période. C’est surtout vrai pour la région d’Oslo, avec récemment l’arrêt des trains entre Oslo et Ski ou encore le démantèlement de toutes les voies à la station de Skøyen pendant deux semaines alors que c’est une station clé entre l’est et l’ouest de la Norvège + pour le Flytoget, le train express de l’aéroport.
  • Sur l’accès aux commerces et aux restaurants :
    Bien qu’il y ait des touristes en été à Oslo, certains commerces et restaurants décident quand même de fermer en cette période. Soit par manque de rentabilité, soit pour profiter de la période creuse pour effectuer des travaux de rénovation. Heureusement, les coins plus touristiques comme la côte ouest ne sont (quasiment) pas touchés.
  • Sur le prix des avions :
    Les billets d’avion surtout pour les destinations de vacances en Norvège et à l’étranger ainsi que les locations de maisons de vacances en Norvège sont souvent beaucoup plus chères en juillet. Si vous avez le choix au niveau économique, c’est mieux de partir à un autre moment.
  • Sur les visites à la famille en France :
    Pour ceux et celles qui veulent voir leur famille en France, retourner au travail en Norvège début août paraît bien tôt, mais alors que les enfants français font leur rentrée scolaire en France début septembre, les petits Norvégiens sont déjà à l’école depuis 3 petites semaines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :