Logo du site web, un drapeau mélangeant celui de la France et celui de la Norvège

Le guide pour s’installer et vivre en Norvège

Comment apprendre le norvégien en 3 jours

Par Lorelou Desjardins
Dernière mise à jour le 1 février 2023
Pièce de scrabble donnant « Lær Norsk » soit « Apprendre le norvégien »

Ahlala on vous a bien eu avec notre titre accrocheur. Il est bien sûr totalement impossible d'apprendre le norvégien (ou toute autre langue) en 3 jours.

Est-ce une langue facile à apprendre?

Cela dépend bien sûr des langues que vous parlez, et du temps et de l'énergie que vous mettrez à apprendre la langue. Le norvégien est une langue germanique avec pour ses racines dans le vieux norrois. Pas beaucoup de racines latines, qui rendent l'exercice plus difficile pour nous francophones. Cependant, si vous parlez anglais, néerlandais ou flamand, ou même allemand, cela vous donnera des facilités car de nombreux mots et structures de phrases se ressemblent.

De nouvelles études montrent par exemple la proximité incroyable entre le norvégien et l'anglais, et certains affirment que l'anglais est en fait une langue scandinave, tellement la marque faite par les Vikings lors de la conquête de l'Angleterre a laissé des traces dans la langue. Par exemple Thursday (jeudi) vient de Thors dag (jour de Thor, torsdag en norvégien actuel). Friday (vendredi) est le jour de Freya (fredag). Le mot hound en anglais (chien) est pratiquement identique en norvégien (hund), et si l'on écoute une phrase en norvégien on voit les similarités avec l'anglais même si pas évidentes au début. Jeg (je) a presque le même son que I (je en anglais), skolen (école) est presque comme "school" etc.

Les techniques d'apprentissage

Il y a plusieurs stratégies d'apprentissage. 1-apprendre par soi-même avec des livres (type Assimil), des applications (type DuoLinguo), 2- des cours de norvégien et 3- pratiquer avec son entourage norvégien. Pour avoir appris le norvégien, je pense personnellement que la meilleure manière d'apprendre le norvégien rapidement est de faire ces trois techniques. Si vous n'êtes pas encore en Norvège ou n'avez pas assez d'argent pour payer des cours, commencez par les livres et les applications. Prenez quand même des cours dès que possible pour avoir des bases de grammaire et pouvoir prononcer correctement (une application ne vous corrigera pas à priori). Et bien sûr, pratiquez pratiquez pratiquez. Les différentes méthodes et écoles se trouvent dans notre article sur comment apprendre le norvégien.

Le défi des dialectes

Le chemin vers le bilinguisme en norvégien est long et parsemé d'embûches. L'une d'entre elles est le choix d'apprendre le nynorsk ou le bokmål. Ces deux langues écrites sont les langues officielles de la Norvège, mais selon où vous vous trouvez les gens autour de vous utiliseront plutôt l'une ou l'autre (sur la côte ouest par exemple le nynorsk est beaucoup utilisé). Le souci est que les écoles de langues enseignent le plus souvent le bokmål.

Mais le défi le plus important est sans aucun doute celui des dialectes. Les dialectes ne sont pas des langues officielles écrites, mais des variations régionales qui peuvent paraître très éloignées de la langue que vous apprenez dans les livres ou en cours. Voir cet article pour en savoir plus. La seule manière de bien comprendre les différents dialectes est de parler avec des gens différents. Une personne du Trøndelag, une autre de la côte ouest, d'autres du Nord de la Norvège vous aideront à affiner votre oreille pour leurs manières distinctes de dire "je" (jeg, eg, æ) et tout le reste.

Les Norvégiens qui vous parlent en anglais

Un autre défi: vous êtes super motivé pour parler mais les Norvégiens autour de vous passent à l'anglais. Il faut soit les obliger à vous parler en norvégien, par exemple en leur disant que vous ne parlez pas anglais. Si c'est trop tard et ils savent déjà que ce n'est pas vrai, vous pouvez leur expliquer que oui cela prend du temps pour eux de vous écouter, mais c'est très important pour vous de vous intégrer dans leur pays et pour cela ils doivent absolument vous aider. Une autre technique est de commencer des relations, par exemple amicales, en norvégien pour que cela devienne la langue qui continue d'être utilisée. Si rien de fonctionne, deux options finales s'offrent à vous: devenir bénévole ou travailler dans une maison de retraite, où vous trouver des compagnons âgés. En général ils ont tout le temps et n'ont pas envie de parler anglais. Les enfants sont une autre option, gardez des petits enfants qui seront ravis de vous corriger. Vous pouvez aussi vous trouver un tandem linguistique avec quelqu'un que vous aider à apprendre le français ou une autre langue. Cet échange marche bien si pratiqué sur la durée.

La prononciation

Mon dernier conseil concerne la prononciation. Il est très important de bien prononcer les différents sons. Un super vocabulaire mais une mauvaise prononciation ne vous permettra pas de vous faire comprendre, donc il est impératif de bien solidifier vos bases lorsque vous apprenez à prononcer cette langue. Par exemple, si vous mélangez le son ø et å, si vous ne respectez pas la règle de la voyelle longue avant une consonne unique, et la voyelle courte avant une double consonne, les Norvégiens ne vous comprendront pas. Par exemple une fois une collègue étrangère avec qui je parlais en norvégien me disait "Jeg vil ha mer lån" (loon- elle me disait avec un long "o"). Donc qu'elle veut emprunter plus d'argent. Mais en fait elle voulait dire "Jeg vil ha mer lønn" (elle avait mal prononcé le "ø" et disait "å" à la place (son "o" pour nous au lieu de "euh"). Et surtout elle aurait dû prononcer une voyelle courte et pas longue car le mot "lønn" (salaire") a une double consonne "n". En fait j'ai mis 10 minutes à comprendre qu'elle me parlait de complètement autre chose.

Lykke til!

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Souhaitez-vous être avertis des prochains articles ? Abonnez-vous à notre newsletter !

Environ un email par mois.